Articles comportant le mot clé ‘assurance vie’

Seul un tiers des CGPI s’attendent à une croissance de leurs revenus en 2013

Par La rédaction, LE 28 septembre 2012, 14:09

34% des conseillers en gestion de patrimoine indépendants (CGPI) prévoient que leurs revenus vont progresser en 2013, selon une enquête intitulée « Les conséquences de la crise pour les CIF », réalisée par Morningstar auprès de plus de 400 conseillers en investissements financiers (dont une majorité de CGPI) et présentée en exclusivité à la convention Patrimonia.

39% anticipent une année neutre 20% tablent sur une mauvaise ou très mauvaise année. Pire : 6% des professionnels interrogés craignent un ralentissement fort.  Il est vrai que 75% des CGPI jugent leurs clients « plus méfiants, plus prudents et plus conservateurs que d’habitude ». La faute à la crise de la zone euro, à la dégradation de la conjoncture économique et à la hausse du chômage. Du coup, les épargnants se tournent vers des produits plus prudents et moins risqués, comme le Livret A.

Ce qui n’empêche pas 22% des CGPI à vouloir privilégier en 2013 les unités de compte (UC). 19% veulent mettre en avant l’immobilier papier (SCPI, OPCI), 16% les fonds en euros, 17% l’immobilier « physique », 10% les fonds, 7% les mandats sous gestion, 5% les produits structurés et 2% les titres vifs.


Daniel Collignon, président de LifeSide Patrimoine et directeur général de Spirica

Par La rédaction, LE 28 septembre 2012, 12:09

Le président de la plateforme LifeSide Patrimoine, par ailleurs directeur général de l’assureur Spirica, tous deux filiales de Crédit Agricole Assurances, ne croit pas à la fin de l’assurance vie même s’il prévoit une baisse durable de l’épargne. Daniel Collignon évoque les alternatives aux traditionnels fonds en euros.


Alain Régnault, directeur général d’Ageas France

Par La rédaction, LE 28 septembre 2012, 12:09

Ageas France a profité de Patrimonia pour présenter sa gamme de prévoyance, un segment de marché dans lequel l’ex-Fortis était absent jusqu’ici. Son directeur général justifie cette entrée dans la prévoyance par le besoin de se diversifier face à la baisse de la collecte. Alain Régnault prévoit d’ailleurs une chute sensible des rendements cette année.


Jean-Jacques Branche, directeur Partenariats Clientèle Privée chez HSBC Assurances

Par La rédaction, LE 28 septembre 2012, 09:09

HSBC Assurance a investi le canal de distribution des conseillers en gestion de patrimoine indépendants (CGPI) en 2010. Son directeur Partenariats et Clientèle Privée dresse un premier bilan positif de cette expérience. En revanche, Jean-Jacques ne croit pas au développement de la prévoyance chez les CGPI, ni sur une taxation lourde de l’assurance vie.


Comment les CGPI s’apprêtent-ils à annoncer les rendements 2012 ?

Par La rédaction, LE 27 septembre 2012, 14:09

Si les CGPI sont convaincus de devoir annoncer une baisse des rendements des contrats d’assurance vie, ils n’en sont pas moins certains que leurs clients s’y attendent déjà. Pour faire face et anticiper une année 2013 qui pourrait bien être pire, ils s’apprêtent à leur proposer une nouvelle architecture de leurs portefeuilles plus diversifier et sans doute plus rentable.


Nicolas Limbourg, directeur adjoint en charge des affaires juridiques chez Vitis Life

Par La rédaction, LE 27 septembre 2012, 14:09

Ce n’est pas un hasard si la compagnie luxembourgeoise Vitis Life est présente à Patrimonia. Son directeur adjoint en charge des affaires juridiques explique pourquoi la clientèle française patrimoniale plébiscite en ce moment les contrats d’assurance vie du Grand Duché qui offrent une plus grande sécurité.


L’Argus TV en direct de Patrimonia

Par La rédaction, LE 27 septembre 2012, 08:09

Patrimonia vient d’ouvrir ses portes et déjà les conversations vont bon train. Il faut dire que les sujets sont nombreux et lourds de conséquences pour les acteurs du marché. On attend en effet avec impatience, ici, au Centre des congrès de Lyon, l’annonce vendredi du projet de loi de finances, tout en commentant la nouvelle décollecte de l’assurance vie en août ainsi que l’adoption jeudi soir par la Commission européenne de MIF 2.


Baisse de l’offre d’assurance vie dans les banques

Par La rédaction, LE 26 septembre 2012, 10:09

Le bilan de l’Autorité des marchés financiers (AMF), à partir des 540 “visites mystère” réalisées auprès de 11 enseignes bancaires, montre que l’offre commerciale est plus différenciée et mieux adaptée au profil déclaré par l’enquêteur qu’en 2010. Mais en termes de produits, c’est l’assurance-vie qui en fait les frais.

Pour mémoire, l’assurance vie représentait la moitié des offres commerciales, quel que soit le profil de l’enquêteur, ce qui pouvait suggérer que la souscription était davantage guidée par des stratégies commerciales que par les demandes des clients. En 2012, les conseiller bancaires ont nettement réduit la place de l’assurance vie qui chute à 29% pour les prospects averses au risque à qui l’on a proposé à la place des livrets bancaires, des comptes à terme et des parts sociales (62% des offres).

Quant aux prospects qui souhaitent dynamiser leur épargne, l’assurance vie tombe à 37 % des produits, laissant la place à davantage d’instruments financiers (actions, OPCVM).


Le doublement des livrets ôtera 12 à 18 Md€ de collecte à l’assurance-vie

Par La rédaction, LE 26 septembre 2012, 10:09

Pierre Duquesne a remis hier son rapport sur la réforme de l’épargne réglementée au ministre de l’Economie et des Finances. On y trouve une estimation des flux d’épargne attirés par le doublement des plafonds du Livret A et du Livret de développement durable (LDD).

La mesure pourrait entraîner 30 à 55 Md€ de collecte sur deux ans, les deux tiers allant vers le Livret A et le reste vers le LDD. D’après les experts, le relèvement des plafonds ne conduira pas à drainer une épargne nouvelle mais provoquera un transfert de l’épargne déposée sur les produits bancaires (livrets fiscalisés, dépôts) et nuirait à l’approvisionnement des contrats d’assurance-vie.

Pour les compagnies, la perte de collecte “fraîche”est estimée entre 12 et 18 Md€, soit 1% des encours de l’assurance-vie. « Ces montants ne sont pas du tout négligeables, mais ils ne sont pas incommensurables. Ils ne sont en aucune manière de nature systémique », avance le rédacteur.


La durée fiscale de l’assurance vie fera partie du “paquet compétitivité”

Par La rédaction, LE 26 septembre 2012, 10:09

L’Argus de l’Assurance avait déjà évoqué la mise en place d’un nouvelle durée fiscale des contrats d’assurance vie dans son édition du 7 septembre. Notre confrère Le Parisien confirme que cette piste de réforme est bien à l’étude dans son édition du 15 septembre. il en serait serait alors fini de la durée de 8 ans, à compter de l’ouverture du contrat.

Il faudra, si la réforme est adoptée, tenir compte de l’ancienneté de chacun des versements réalisés par l’assuré. Cette réforme ne serait pas présentée à l’occasion du projet de loi de finances (PLF) 2013, mais ferait partie du “paquet compétitivité” qui doit notamment proposer la modulation de l’impôt sur les sociétés selon la taille de l’entreprise et la remise à plat du système de financement de la protection sociale pour qu’il ne pèse plus uniquement sur le travail.